Crédit

Comment réduire ses impôts : conseils utiles

Vous souhaitez payer moins d’impôts lors de votre prochaine déclaration ? Peut-être le voyez-vous encore un peu loin maintenant, car jusqu’au printemps 2021, vous ne devez pas régler vos comptes avec le fisc, mais si vous voulez payer moins à cette époque, c’est maintenant que l’année 2020 n’est pas encore terminée que vous devez agir : c’est à vous d’économiser des impôts, mais vous devez agir avant le 31 décembre.

Communiquer les changements dans la famille

Informez votre employeur de tout changement dans votre situation familiale : si un enfant naît, si vous divorcez, s’il y a un handicap, s’il y a un mort nécessitant une donation au dernier vivant . Le montant de l’impôt sur le revenu des personnes physiques retenu dépend, entre autres, de votre situation familiale. 

Profiter  des déductions autonomes

De nombreuses dépenses peuvent réduire l’impôt sur le revenu : saviez-vous que vous pouvez vous déduire pour la garde d’enfants, les frais de scolarité, les frais de transport public, l’aide ménagère, l’installation de dispositifs d’économie d’eau ou d’énergie, le loyer, etc. Il est très important de s’assurer tout d’abord des déductions fiscales auxquelles vous avez droit, qui varient selon chaque communauté autonome, et de les mettre en pratique.

Remplacer un salaire en espèces par un salaire en nature

L’obtention d’une partie de votre salaire sous forme de salaire en nature est un bon moyen d’économiser des impôts : certains salaires tels que l’assurance maladie pour le travailleur, son conjoint et ses enfants. Les bons d’alimentation, les chèques de transport… sont exonérés d’impôt sur le revenu.

Vérifiez vos dépenses en tant que professionnel

Si vous payez des cotisations syndicales, des frais d’association professionnelle, ou si vous avez eu un procès de travail et avez payé des frais d’avocat, ces dépenses sont déduites de vos revenus professionnels, donc vous les payez moins.

Faire un don

Les dons sont déduits, et si vous les faites toujours aux mêmes entités, plus. Si vous faites un don à des ONG, des fondations et des organisations à but non lucratif, vous pouvez déduire 80 % des 150 premiers euros, et 35 % du montant excédant ce montant.

Amortir l’hypothèque

Si vous avez le droit de bénéficier de la déduction fiscale pour l’achat de votre résidence principale, vous devez amortir votre prêt hypothécaire avant la fin de l’année. Si vous avez acheté votre logement avant 2013, 15 % de ce que vous avez payé pour acheter le logement sera déduit, sur un maximum de 9 040 euros, si vous payez moins que cela, ou 18 080 si vous payez avec votre conjoint et que vous le déclarez séparément ; vous avez intérêt à amortir par avance un montant qui atteint cette limite et à profiter ainsi pleinement de la déduction.

Compensation des pertes et des gains

Si vous êtes un investisseur, si vous avez des actifs à vendre… n’oubliez pas que les bénéfices compensent les pertes (et vice versa). Agissez en conséquence. Et rappelez-vous… Il est très important de conserver tous les reçus des dépenses déductibles (reçus de paiement des cours, des dons…) pour prévenir d’éventuels problèmes.

Commentaires fermés sur Comment réduire ses impôts : conseils utiles